Bioinformatique

Aller en bas

Bioinformatique

Message par Illirus le Mar 25 Fév - 14:57

Salut,

Comme certains semblent intéressées par la bioinformatique, j'ai pris sur moi de vous donner quelques indices et un endroit pour pouvoir répondre à vos questions Smile

Tout d'abord, la bioinformatique est la conjonction de la biologie et de l'informatique. En terme simple, c'est l'élaboration d'outils informatiques pour la biologie. Cela va de la simple collecte d'informations disséminé dans des bases de données publiques (il en existe plein) contenant des séquences d'ADN, d'ARN, des protéines, etc. sur une petite quantité d'organismes vivants (moins de 10000).

Ayez j'vous ai perdu Smile

L'ADN est le support de l'information génétique. L'ARN est une molécule transitoire qui va réguler l'ADN mais également conduire à la synthèse de protéines dont votre corps a besoin. Ca va de la simple molécule qui agit sur un aliment pour le dégrader (autrement dit, le diviser en tout petit morceaux et ces morceaux seront utilisées plus tard) à une action plus importante comme l'activité des cellules ou d'un tissus comme les hormones qui agissent sur votre libido :)ou votre activité cardiaque, neurologique, etc.
Les protéines, à ne pas confondre avec les glucides (sucres), les lipides (graisses) ou les acides nucléiques (ARN et ADN), sont des molécules qui ont une action bien particulière. A titre d'exemple, ...............les groupes ABO sanguins sont des protéines comme les enzymes digestives.

Bref, l'ensemble de ces informations touchent l'infiniment petit à l'infiniment grand. Les interactions qui ont lieu chaque seconde sont de l'ordre du million et encore...Comptez également que dans votre tube digestif (ce qui vous sert à faire de la merde Smile), il y a 10^20 bactéries représentant plus de 300 espèces différentes. Ce qui fait de vous, un bouillon de culture !

Maintenant, imaginons un peu en terme de "poids génétique" l'ensemble de vos gènes + l'ensemble des gènes de ces bactéries. On arrive à une explosion de données qui dépassent facilement le exaoctet (1 million de fois plus qu'un terraoctet).

Il y a 50 ans, on n'avait pas accès à cette quantité mais on voyait approcher cette masse. Le développement de l'informatique a permis de faciliter le travail car on pouvait collecter, stocker, traiter et analyser sous différents angles cette masse d'informations.

La bioinformatique existe depuis longtemps, ce n'est pas une nouvelle technologie en soi mais on applique de nouvelles méthodes et on exploite de nouveaux modèles mathématiques ce qui permet une analyse plus profonde qu'auparavant.
Le projet génome humain qui demandait de connaitre l'ensemble des gènes de l'homme devait se faire "à la main" et à durer plus de 10 ans, plus 5 ans pour des tests qualitatif pour voir que ce que l'on a bien trouvé c'est bien ça. Aujourd'hui, on peut le faire pour n'importe quelle organisme...........en 3 mois et en comptant des tests qualitatifs.

Bref,
Je m'intéresse à la simulation et la modélisation des molécules de l'organisme. Voir leur interactions, comment est leur structure, etc etc. Ce qui est prise de tête mais c'est ce qui me plait.


La bioinformatique ne tient pas qu'au domaine du génome. On le retrouve dans la collecte d'informations d'automates en laboratoire ou de vos poignets comptant les battements cardiaques, etc. Là où vous voyez de la biologie : il y a forcément de la bioinformatique.

Il existe plusieurs variantes : la chémoinformatique s'applique dans le domaine pharmaceutique par exemple.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas :)jui la !

Illirus

Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum